Réflexion

La plume poétique serait-elle arme sublétale?

L’oiseau peut-il tomber dans le vide de la même façon que la musique des mots emplit le silence ?

Non, l’oiseau ne tombe pas car il sait depuis la nuit des temps qu’il est fait pour voler . Chaque matin je l’entends remercier. L’oiseau chante car il sait voler. Sa poésie est inscrite en lui depuis la création de la plume en tant qu’outil délicat et complexe servant pour le vol.

La plume poétique serait-elle arme subletale ?

Elle ne tue pas et pourtant elle peut laisser des traces en celui qui la reçoit en plein cœur .

Je perçois dans le chant de l’oiseau toutes les poésies écrites comme forme  d’ autodéfense face aux multiples agressions du quotidien.

La poésie délivre de la force d’attraction du vide

Oui la poésie emplit.

Entends-tu ami le chant de la vie?

Publicités

4 réflexions au sujet de “La plume poétique serait-elle arme sublétale?”

  1. La vie, ce monde, la société n’est pas un tendre duvet, elle nous assaille, on y répond à ses façons par l’art des mots et tout autre… qui donne naissance à l’écrivain, le sculpteur, le peintre etc… comme un cri ou un chant, bonne nuit jamadrou !

  2. les plumes ont une vertu magique puisqu’on en garnit les flèches qui volent… celles qui atteignent le cœur…
    Ornements célestes du serpent à plumes,
    Symbole de justice que la plume de la déesse Maat faisant pencher la balance au moment de la psychostasie quand l’âme s’envole du corps…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s