je me souviens

La lettre au père

Comme d’habitude, il est rentré d’une journée bien travaillée, fatigué mais heureux de nous retrouver.

Comme d’habitude, nous avons mangé de la soupe et des pommes enfournées légèrement sucrées puis avec nous il a regardé nos petits souliers nettoyés et bien alignés devant la cheminée qui surtout n’avait pas été allumée. C’est alors qu’il a retiré ses gros souliers et les a déposés à côté. Il nous a dit lui aussi espérer un cadeau du père Noël: « Il est si vieux, il ne sait plus compter, une petite surprise va me laisser. »

Comme d’habitude, après un p’tit baiser nous sommes allés nous coucher. Notre nuit fut agitée, nous essayions d’écouter les bruits de la maisonnée pour entendre le père Noël passer. Au réveil grosse surprise, dans les gros souliers papa a juste trouvé un courrier qu’à lire il nous a donné. « Tes souliers sont bien trop crottés alors pour toi je n’ai rien laissé.  » Signé Le Père Noël. Nous avons bien rigolé!

Je me souviens du jeu de Mikado et du berceau en osier.

A vous qui passez par ici et lisez cette histoire vraie de vraie

je vous souhaite une belle nuit et un beau matin de Noël . Surtout, pensez à bien astiquer vos souliers !

Publicités

18 réflexions au sujet de “La lettre au père”

  1. A t’on idée jamadrou, mettre des souliers crottés, comme dans la chanson les sabots d’Hélène… Une belle leçon donnée par ton papa, le vrai… la prochaine fois ma fille, hein ! Allez Joyeux Noël aussi…

    1. Coucou Véronique heureuse de te retrouver par ici à fleur de mots à fleur de peau à fleur des souvenirs.

      Un élan du coeur
      pour un renne du Père Noël sourire :-))
      Joyeux Noël Véronique et surtout n’oublie pas tes rituels même si ta maman n’est peut-être plus là…

  2. Des souvenirs impérissables parce que simples et vrais, offerts avec beaucoup d’amour et de générosité ! La lumière brillait alors d’un éclat inattendu .
    Que ton Noël soit doux et lumineux !

  3. La lumière était simple Balaline et elle brillait de différentes façons dans les yeux de chacun.
    Comme nous nous le sommes déjà dit noël sera à notre image.
    Bisou Balaline demain, va voir les traces du père noël dans le sable.

  4. Merci pour ces souvenirs…
    Je suis certaine que le vrai Père Noël lui aurait laissé un cadeau, un vrai.
    Si les chaussures étaient crottées, c’est qu’il n’avait pas passé la journée à se prélasser dans un fauteuil… mais j’ai ri aussi.
    Bisous et doux Noël Jamadrou.

    1. Tu sais Quichottine le PN a voulu, à sa façon, faire comprendre que les adultes n’avaient rien à attendre du PN et surtout que Lui Le PN avait bien remarqué les souliers bien astiqués des enfants et qu’il avait reconnu chacun et avait su ainsi où déposer ce qu’ils avaient commandé!
      (mon P était bien malin … un peu coquin, un diplomate aux souliers crottés… :-))
      Belle journée Quichottine.

  5. Entre chaussures à cirer et baisers du Père Noël, je ne doute pas que tu trouveras une petite gâterie pour faire briller cette belle journée de Noël. Belle fête à toi et aux tiens !

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s