page pour l'atelier cour de récré de JB

Sofonisba

Busard en vol

Je suis Sofo * un bel oiseau

et je niche au sol.

Je fais partie de la famille des Sofonichebas * (signifiant Busard cendré heureux)

Le drame de ma vie est arrivé ce jour où un agriculteur n’a pas voulu protéger ma famille et a pratiqué sans vergogne une récolte précoce de tout son champ de céréales.

Mes 4 jeunes oisillons ont été massacrés.

Massacre de buses

Depuis, je tourne et retourne dans le ciel de Champagne- Ardenne et je pleure.

Mais heureusement, les humains ne sont pas tous inhumains.

Les humains ne sont pas tous sans coeur, certains veulent protéger ma famille menacée d’extinction et surveillent avec persévérence et amour nos couvées.

Dans mon ciel bien gris, je vois une lueur dans les yeux de ces hommes bons, ainsi je les reconnais et mon cri les remercie.

clic ici

prénoms et noms ont été modifiés avec coquinerie pour 

 la cour de récré de JB

le prénom du mercredi

un clic sur le logo

Publicités

18 réflexions au sujet de “Sofonisba”

  1. Je disais donc, de l’autre côté chez toi… Le hic avec ces oiseaux nicheurs au sol et si au champ, qu’on moissonne, et si en plus précocement, pauvres sofonichebas, busard cendré malheureux ici… Sois le bienvenu à la cour de récré, MERCI à toi, bises de m’dame JB 😉

    1. des difficultés ce matin sur mon autre site, ton message là-bas était le suivant:

       » Bonjour élève jamadrou… si on connait pas mal d’oiseaux leur nom de « famille » par contre… Ah c’est un risque que le nid au sol et dans un champ semé, on n’y voit goutte, et si la récolte fut précoce pas eut le temps de grandir pour s’envoler !!! Pauvre maman sofonichebas busard cendré bien malheureux ici ! Sois le bienvenu à la cour de récré, MERCI à toi, bises de m’dame JB 😉 « 

  2. Ah ces oiseaux…une couvaison tardive et une récolte précoce ne font pas bon ménage… le ciel est bien injuste parfois !
    Il est bien aimé de nos campagnes de par ses repas : « Compte tenu de sa taille modeste, le busard cendré se nourrit principalement de micromammifères (campagnols, mulots) mais aussi de passereaux qui ont l’habitude de stationner à terre tels que les alouettes, les bruants et les pipits. En effet, le busard ne poursuit pas ses proies et celles qui ont le bon réflexe de s’envoler, ont en général la vie sauve. Reptiles (lézards, orvets et jeunes couleuvres) et insectes de grande taille (sauterelles, criquets, hannetons, carabes) fournissent également une partie non négligeable de son alimentation. En de rares occasions, si la situation se présente, il peut s’attaquer à des proies de format plus important tels que les perdrix, faisans, lapins et même les lièvres ».

    Ce beau busard sera accueilli par Dame Jill et ses élèves qui lui confectionneront un nid imprenable…entre ses migrations !

    1. Merci Josette la chaine alimentaire peut être féroce
      Les busards vivaient dans les lieux marécageux pas très accueillants pour d’autres.
      Obligés de migrer faute de marécages les voici dans les champs de céréales où les petits mulots , (musaraigne musette ma muse) campagnols, alouettes pipits aiment se promener…aïe aïe aïe…
      Migrer et survivre sur une nouvelle terre n’est pas chose aisée…

  3. Oui un problème de taille pour ces oiseaux , maintenant dans le cadre de natura 2000 les agriculteurs doivent préserver une friche pour justement ne pas réduire les nichées à néant . Il existe aussi des nichoirs spéciaux et des zones refuges en urgence dans les cultures .
    Bonne soirée
    Bisous

    1. Pour cette nichée oui Vero c’est très triste
      Mais même cette maman buse ne se lamente pas car elle sait que des humains sont attentifs de par le monde….son cri n’est pas de désespoir mais de sensibilisation
      Bizzzzzz

  4. bonne année, chere Jama, triste sort que celui de cette nichée, mais le massacre n’était sans doute pas délibéré, et le busard lui même fait des hécatombes de petits oiseaux, grenouilles, etc..

    1. Toi aussi Emma une douce année dans ton monde plus flou.
      Chez les bestioles pas d’etat d’ame Dans la chaîne alimentaire …..mais l’homme détraque climat et écho système et des animaux disparaissent
      A quand la disparition de l’homme pour que nature et animaux retrouvent l’insouciance?
      Bisou Emma à+…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s