Nature poésie

Tout à l’heure il sera trop tard

suite de l’article d’hier…

A l’heure à laquelle je vous écris, il est déjà trop tard. Les couleurs pastel se sont délitées tel sirop de grenadine dans un verre d’eau glacée. Dans ce ciel aux promesses bleu-soleil les filets de gourmandises ont fondu. Seuls les arbres fidèles à mes yeux sont impassibles et attendent avec moi la réalisation des promesses de cette aube nouvelle. Tempus narrabo…

jamadrou ©10 janvier 2019 Ephéméride… extrait

Publicités

11 réflexions au sujet de “Tout à l’heure il sera trop tard”

    1. Jill, peut être que c’est de ne pas connaître le jour où l’on perdra la vie qui nous permet de mieux apprécier le beau, le bon « le Je-ne-sais-quoi et le presque-rien » de notre quotidien ??

    1. Josette, arrivons-nous vraiment à partager cette « magie éphémère » ? je ne sais.
      Essayer de la montrer c’est peut être (en toute simplicité) inciter ceux qu’on aime à chercher et à apprécier leurs petits riens à eux…..

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s