Nature poésie

Réveil

Les plantes, les fleurs, les arbres sont comme les petits enfants, ils ont besoin d’un environnement favorable pour bien pousser
« ils ne se posent pas de questions existentielles pour fleurir, le moindre germe si fragile soit-il se « réveille » dès que son environnement devient favorable «  Josette
c’est ce qu’on appelle éveil
Ici mes hortensias bien protégés du froid cet hiver par les fleurs fanées de l’été ont poussé tel des bienheureux et me font fête.
Je suis en train d’ôter les boules protectrices, ils remercient et se trémoussent de plaisir 


Printemps nouvel éveil, nouvel élan

Publicités

11 réflexions au sujet de “Réveil”

  1. Je ne savais pas qu’il fallait les laisser, mais cette année, elles sont restées longtemps sur celui d’Emmanuelle.
    Elles étaient rouge sang.

    1. Quichottine il y a plusieurs écoles, tailler les fleurs séchées après floraison ou tailler au printemps ou ne pas tailler du tout
      moi je laisse les fleurs séchées comme protection d’hiver quand l’arbuste n’a pas besoin de taille…
      Bise Quicchottine, l’hortensia d’Emmanuelle en a des choses à te dire!
      et je sais maintenant pourquoi le rouge ne sied pas à ton teint

  2. L’hortensia avait mal vécu l’été… le croyant mort je l’ai coupé presque à ras du sol et voilà que des petites pousses surgissent entre les orties… par contre ma clématite ne s’est pas réveillée hélas !
    Je suis toujours étonnée de voir les pousses qui émergent du bitume et entre les dalles de la terrasse… quelle ténacité et quelle force !

    1. L’hortensia est de bonne composition, il accepte aussi les tailles courtes qui lui redonnent vivacité et jeunesse.
      dans notre petit coin en Finistère il me donne tant de joie!
      douce nuit avec madame la lune

  3. Tout s’ éveille sous ce merveilleux soleil et la beauté des jardins, des vergers nous offrent un nouvel espoir.
    Une belle histoire à suivre !

  4. Je viens ici via le triste faire-part de Quichottine. Je n’ai pas encore l’habitude de venir sur ce nouveau (ou autre blog) Oui couper ou ne pas couper … Cela dépend je pense du temps et du climat. Le mien repart doucement. Il a été planté en 1999 et avait bien souffert de l’hiver 2018. Bises

    1. merci Jeanne d’avoir déposé ici les traces de ton passage.
      Quichottine a laissé s’envoler son »hortensia blanc » qui lui a demandé tant d’attention et d’abnégation tout au long de son étrange vie mais je sais qu’elle trouvera maintes nouvelles occupations pour combler le grand vide

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s